Mardi 3 août 2021, Zahia a partagé sur Instagram une courte vidéo d’elle toute nue qui a fait l’unanimité auprès de ses abonnées. En effet, elle avait arboré une culotte aux tons acidulés.

Une vraie déesse


À chaque période estivale, Zahia profite des rayons de soleil pour enflammer la toile. En effet, la jeune femme partage sans cesse des clichés et des vidéos très sensuelles sur son compte Instagram. Des posts qui ravi au plus haut point sa communauté. Notant qu’elle a déjà publié des photos en vendant des légumes en petite tenue, et s’est affichée à la plage en nuisette. Par la suite, elle a fait une apparition en posant à moitié nue le 31 juillet 2021. Effectivement, lors d’une séance photo, elle a fait le choix de poser sensuellement dans un lit.

La jeune femme au corps de déesse a immortalisé des poses très sexy. Une pose qui a fait l’unanimité, et elle avait reçu des pluies d’éloges sur la toile. « Qu’est-ce que t’es jolie !!! », « Magnifique », « Sexy », pouvait-on lire. Ou encore : « Tu es magnifique et unique », « Divine », « Quel corps ! » « Tout simplement splendide ».

Zahia s’expose nue et imite Brigitte Bardot


Zahia trouve toujours de bonnes idées pour subjuguer les internautes. En effet, lorsqu’elle ne s’installe pas confortablement dans des draps blancs, elle arbore un léger body pour aller ramasser des fruits. Des fruits que la jeune femme empile avec amour dans un panier. Des scènes évoquant l’esthétique proposée pendant de longues années par Brigitte Bardot. En effet, ses cheveux étaient relevés au-dessus de sa nuque et elle laisse tomber des mèches de sa chevelure sur son visage. La star prend la pose avec une petite culotte dans les tons jaune citron.

Comme d’habitude, elle avait mis en avant sa poitrine généreuse à peine cachée d’un chapeau de paille. Elle avait dans ses mains une bague pâquerette tout en jouant. Preuve qu’elle pense à B.B, Zahia a choisi d’ajouter à cette vidéo le titre « Les cheveux au vent » de l’actrice. De leur côté, ses fans ont été séduits suite à cette vidéo. « Un soleil », « Une bombe », « Magnifique », pouvait-on lire. Ou encore : « Sensuelle et rayonnante ».