Bien connu pour son avis très tranché sur l’immigration en France, Éric Zemmour fait une fois de plus parler de lui. Ses mots sur Cnews ont fait l’effet d’une bombe pour beaucoup de gens.

Il n’a pas été tendre sur la question des mineurs immigrants en France. Révélations sur ce discours qui a bouleversé les téléspectateurs.

Éric Dupont-Moretti en colère contre Éric Zemmour


C’est une fois de plus sur France 5, invité par Anne-Elizabeth Lemoine qu’Éric Zemmour a fait parler de lui. Bien connu pour son point de vue assez extrémiste sur la question de l’immigration, il s’est exprimé violemment au sujet des mineurs qui immigrent en France.

«Ces jeunes, tous issus de l’immigration, ne viennent plus ici. Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs…». Des mots qui ont choqué de nombreuses personnes et surtout Éric Dupont-Moretti, qui a par la suite révélé que la justice avait été saisie pour l’affaire.

Éric Zemmour, le dérapage de trop ?


Le discours tenu par Éric Zemmour a causé un véritable tollé au point de faire réagir le gouvernement. Le Garde des Sceaux avait d’ailleurs regretté ce nouveau dérapage. Il déclare auprès de Anne-Elizabeth Lemoine le fond de ses pensées concernant Éric Zemmour. Il ne traite même de « multi récidiviste de la haine et du racisme ».

Malgré un désaveu des journalistes de CNews, qui condamnent les propos tenus par Éric Zemmour, le parquet a ouvert une enquête pour « incitation à la haine ». Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) pourrait également infliger des sanctions. L’émission mise en cause n’est plus en direct, mais différée de trente minutes. Un changement qui permet de veiller à ce qu’il n’y ait pas de dérapages de ce genre. Cette instance avait déjà mis Zemmour en garde en décembre dernier pour les mêmes raisons, mais sur la guerre d’Algérie cette fois-ci.